{NEWS} -

Retour
Nouveau cadavre de Milan royal sous une eolienne en Meuse
26/09/2017
Nouveau cadavre de Milan royal sous une eolienne en Meuse

La mise en œuvre du PRA « Milan royal » en Lorraine (2014) a  permis d’accroître considérablement les données concernant les noyaux de population et la localisation des sites de nidification dans notre ex-région pour cette espèce. Aujourd’hui 139 sites de nidification sont identifiés et suivis chaque année.

Si ce travail d’acquisition de connaissances permettra sans nul doute une meilleure prise en compte de l’espèce lors de la création de nouveaux parcs éoliens en Lorraine, il n’en est pas de même avec certains parcs éoliens aujourd’hui en fonctionnement.

En effet, un nouveau cas de mortalité a été découvert fortuitement le 19/09/17 sur la commune de Souhesmes-Rampont (55) (voir photos). Le Milan royal découvert est un oiseau adulte qui se trouvait visiblement en migration postnuptiale.

Si ce parc ancien (2008) ne constitue pas un enjeu fort pour les couples reproducteurs de l’espèce dans notre région (absence de reproduction sur ce secteur), il n’en est peut-être pas de même vis-à-vis de l’enjeu lié à la migration de l’espèce.

La raison de l’impact de ce parc en période de migration pourrait résider principalement dans le fait que sa mise en fonctionnement a été réalisée avant 2010. Ces parcs « anciens » n’ont à l’époque pas fait l’objet de protocoles de recherche spécifique, et de réelle prise en compte de l’espèce (comptages journaliers durant la période de migration de l’espèce, suivi mortalité post-implantation), sans compter que les études d’impact étaient aussi moins importantes et la réglementation en termes d’implantation moins drastique.

Les services de l'état et le promoteur éolien ont été alertés de cette découverte macabre et ont été sollicités quant à la mise en œuvre de mesures ERC « Eviter-Réduire-Compenser » à la hauteur des enjeux liés à l’espèce sur ce parc impactant en fonctionnement. En effet,  lors de la demande de renouvellement d’exploitation de ce parc, des mesures « ERC » plus adéquats pourraient être proposées sur ce parc à enjeu « Milan royal » par les services de l’état concernés.

Il y'a urgence à rencontrer les services de l'état pour une meilleure prise en compte de l'espèce dans le développement de l'activité éolienne.

Affaire à suivre...

Guillaume pour LOANA